S-I-OUVEILLAN

Circuit de l'étang

                                                               

(cliquez sur l'image pour l'agrandir) 

BALADE

autour du grand étang « salinié »

 

Pour tous, difficulté : aucune ; à pied ou à vélo

Environ 7 kms ;   Durée : 2h30 à pied.

 

Vous êtes sur la place du marché, un panneau vous détaille la randonnée que vous allez effectuer autour du grand étang « salinié » d’Ouveillan.

 

A l’angle du magasin Lou Pichot Mercat, prenons la rue du Parc (1) , descendons les escaliers (2) qui nous rapprochent du Grand Etang.

Suivre le fléchage à l’effigie du poisson, pour nous retrouver à la Station de traitement des eaux usées (4), prendre sur votre droite, en direction de la ferme de l’étang, la contourner et se diriger vers Roquevaquière (5).

(6) Gravir la colline et rejoindre un point de vue panoramique (9) sur toute la plaine Narbonnaise ainsi que sur les villages environnants.

Traverser les bois de Roquevaquière (10), profitez de balade, la flore et la faune sont abondants, les points de vue admirables.

Vous redescendrez ensuite, toujours en suivant le balisage (11), vers le « Trou de l’Etang ». Vous allez laisser sur votre gauche, la ferme de la Grangette et son centre hippique. Là, une flore particulière attirera votre attention, telle le « Millepertuis » dont on extrait des huiles de ses inflorescences.

Le « Trou de l’étang » (12) est un point d’eau toujours alimenté par résurgence de sources, mais aussi par captage d’eaux de pluie.

Tout autour, la « saladelle », plante languedocienne protégée, vous présentera ses magnifiques floraisons bleues.

Après cette brève escale, longer les bois de « Saint-Cyr ». A un moment vous remarquerez une ancienne cuve à eau, creusée à même la colline,  datant des premiers siècles de notre ère. Elle récupérait les eaux de la colline et devait servir à l’alimentation en eau des populations.

Nous sommes à mi-parcours. Continuez votre promenade, en respectant la nature, vers le village. Vous êtes au cœur du grand étang salinié. Il est mis en culture céréalière. Les terres sont argileuses. Toutes les parcelles sont délimitées par des fossés d’écoulement qui se déversent dans un collecteur central.

Vous regagnez le village. Sur votre droite, une des premières maisons (15) était l’usine à acétylène, produisant le gaz nécessaire à l’éclairage de tout le village. Des conduites en plomb  enfouies dans le sol permettaient l’illumination de tous les réverbères du  village.

Après avoir gravi la rue Espagnac (17), longé les vieux quartiers (18) de La Lauze avec son hôpital des lépreux, le moulin à huile, la maison des consuls, vous rejoignez la Place du marché.

D’autres balades, dans le village ou à l’extérieur sont à effectuer. Tous les renseignements sont à votre disposition au Syndicat d’initiative



12/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres